Journal de Marche N°86 – du 6 au 12 avril 2019

Journal de Marche N°86 – du 6 au 12 avril 2019

Trois jours sur les marchés provençaux de Fréjus et de l’Est-Var m’ont permis de tester encore une fois certaines de nos pistes de réflexion pour la sortie du Grand Débat National et les grands changements que nous nous apprêtons à proposer. Cela m’aura permis de me réconforter aussi dans la position que j’ai prise concernant la réforme des retraites en soutenant très tôt et sans faillir le travail accompli par le Haut Commissaire Jean-Paul Delevoye qui su réunir et garder autour de la table des négociations les partenaires sociaux sur l’axe d’une réforme de simplification et non sur l’âge de départ, confirmant pour ma part que la proposition qui en ressort de faire de 62 ans l’âge d’ouverture des droits reste la solution la plus raisonnable.

Le reste de la semaine aura été consacrée, pour l’essentiel dédiée, encore aux questions relatives à l’intelligence artificielle, la cybersécurité et la cyberdéfense tant les enjeux sont vitaux. D’abord, avec une matinée au siège de Facebook France avec le Directeur du laboratoire d’intelligence artificielle du géant mondial des réseaux sociaux à l’invitation de France Digitale. Ensuite, en rapportant la position du groupe Mouvement Démocrate lors de la discussion générale sur la loi relative à la préservation des intérêts de la défense et de la sécurité nationale de la France dans le cadre de l’exploitation des réseaux radioélectriques mobiles, dite 5G.

La fin de semaine se déroule quant à elle à Ljubljana en Slovénie pour la présentation et l’adoption du manifeste du Parti Démocrate Européen, auquel j’ai collaboré sur la question de l’Europe de la Défense avec ma collègue députée Européenne Nathalie Griesbeck qui a traité la question de la lutte contre le terrorisme. Ce déplacement étant l’occasion de rencontrer le ministre de la Défense et des parlementaires du pays.

Les deux semaines à venir de suspension des travaux parlementaires à l’Assemblée seront mises à profit pour recevoir en rendez-vous toutes celles et tous ceux qui ont souhaité me rencontrer après notre série de Grands Débats afin de poursuivre certaines pistes, et les échéances électorales futures, qui pourraient être de belles occasions pour leurs porteurs de les mettre à l’épreuve.