Journal de Marche n°145 – du 12 au 18 juillet 2020

Journal de Marche n°145 – du 12 au 18 juillet 2020

C’est à bord d’un A400M de l’armée de l’air qui conduit un groupe d’observateurs de la commission de la défense pour une journée d’instruction et de démonstration sur la Base Aérienne 123 d’Orléans que j’écris ces quelques lignes. Les déplacements en immersion des commissaires à la défense auprès d’unités est un moyen efficace de mieux connaître et comprendre nos armées. La politique du lien armée-nation conduite notamment par la réserve citoyenne, l’IHEDN (…) ou encore les parrainages d’unités par les collectivités étend à l’ensemble de nos compatriotes qui en font la démarche cette opportunité. Cette démarche est d’autant plus importante que la dégradation du contexte international va inexorablement nous conduire à renforcer nos coopérations et monter en puissance notre budget consacré à la défense, au-delà même de cet effort déjà significatif fait au cours de la dernière Loi de Programmation Militaire (LPM) votée en 2018.

Ainsi il nous appartient d’expliquer et justifier auprès de nos concitoyens cet effort que nous allons devoir faire.

Un des avantages à celui-ci est que c’est une économie localisée à l’extrême, qui fait vivre nombre de territoires de notre pays.

De territoires, il a été beaucoup question lors du discours de politique générale prononcé par Jean Castex devant l’Assemblée qui lui a accordé sa confiance dans une très large majorité.

Dès lors, nos travaux ont repris dans un rythme effréné à cause d’un agenda très serré pour aborder les lois renseignement et bioéthique avant le mois d’août durant cette session extraordinaire dont l’avantage est qu’elle permet le travail de nuit.